Ensuite, si vous dormez sur le côté, il est recommandé de choisir un matelas plus souple afin de de diminuer les points de pressions au niveau des épaules et du bassin, ce qui favorisera la circulation sanguine et la régénération cellulaire qui l’accompagne.

Si vous dormez plutôt sur le dos et que votre cambrure dorsale est prononcée, alors il faut privilégier un matelas plutôt souple tandis que si votre cambrure dorsale n’est pas prononcée, il faut dans ce cas privilégier un matelas plus ferme.

L’âge est également un composant important à prendre en compte. Les personnes jeunes acceptent plus facilement un matelas plus ferme. Avec les années, la recherche du confort évolue et nous apprécions une couche plus souple et moelleuse.

Un support trop souple peut provoquer la raideur des muscles qui cherchent en vain à positionner correctement la colonne vertébrale.

Un support trop ferme peut favoriser la compression du système lymphatique vasculaire dans les zones d’appui et contraint la colonne vertébrale dans une position incorrecte.

Le support optimal s’adapte section par section à l’anatomie du corps allongée. Permet un soutien correct du point de vue orthopédique et la décontraction du système lymphatique vasculaire dans les zones d’appui.

La morphologie doit également être prise en compte ainsi que les positions prise durant votre repos pour déterminer les répartitions du poids de votre corps lorsqu’il est allongé. Ces éléments disent assez bien que les positions standard puissent se révéler inefficaces ou même avoir des effets contraires.

Il existe une grande différence entre une personne de grande taille ou une autre de taille moyenne, entre un lutteur ou une danseuse. Vouloir proposer une solution standard et impersonnelle aboutit trop souvent à ce que les zones de portance ne concordent pas du tout avec les zones anatomiques qu’elles devraient soutenir.

  • Un bon matelas doit offrir à chaque personnes les qualités de sommeils suivantes :
  • Un soutient de la colonne vertébrale d’un point de vue orthopédique.
  • La décontraction du système musculaire
  • La favorisation de la circulation sanguine
  • Un maintien de la température corporelle
  • De bonnes conditions d’hygiène